Polly-Esther

  Polly-Esther

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Rachel Duperreault, Anique Granger
Carrière professionnelle Depuis 1995   

Établies à Montréal depuis l'an 2000, ces deux amies d'enfance ont fait leurs premières gammes au Collège Mathieu de Gravelbourg au cours de la dernière décennie du XXe siècle. Anique et Rachel (ne cherchez ni Polly ni Esther dans le groupe!) se découvrent alors une vocation précoce et tâtent du métier en chantant dans les rues. Motivées par l'expérience, elles décident bientôt de fonder un groupe musical, en compagnie de deux de leurs amis. Suite à leurs premières apparitions publiques, en 1995, les quatre Fransasquois se mettent au travail et autoproduisent un premier DC éponyme l'année suivante. Celui-ci leur sert surtout de carte promotionnelle et leur permet de décrocher leurs premiers engagements.

En novembre 1997, on les retrouve au Coup de coeur francophone à Regina, en première partie de Marie-Jo Thério. L'année suivante, c'est au tour des gens de Québec, Moncton, Montréal et Toronto de les découvrir lors du même événement. Entre temps, elles ont réalisé et produit un nouvel album où l'on retrouve surtout les compositions d'Anique Granger et quelques refrains traditionnels revampés comme les fameux "Trois petits chats". Le titre du nouveau disque "Platforms et sandales" traduit la double sensibilité des deux musiciennes, à la fois soucieuses de continuité et très présentes à leur temps.

En 1999, Anique, Rachel et leurs compères se font omniprésentes. On peut les voir entre autres aux célébrations du 1er juillet sur la colline parlementaire à Ottawa, lors des FrancoFolies de Montréal et au Festival International de Louisiane où elles partagent la scène avec Amérythme, Alliance Ethnik, Jean Leloup et Youssou N'Dour. Elles font également une apparition au Sommet de la Francophonie à Moncton avant de regagner leurs terres. Quelques mois plus tard, le duo Polly-Esther s'installe à Montréal et entreprend de se tailler une place au coeur de la scène musicale. Leur chanson "Accident" se mérite les honneurs lors d'un concours de pistage radio, parmi une trentaine de candidatures, et bénéficie bientôt d'une distribution commerciale au Québec. Une autre étape importante de leur jeune carrière a lieu en juillet 2001, alors qu'elles représentent le Canada aux Jeux de la francophonie, tenus cette année-là à Ottawa. Mais déjà, elles voient plus loin et travaillent à renouveler leur répertoire en vue d'un troisième album.

Dans la foulée de leur nouveau disque, intitulé "Les cent pas" et paru à l'automne 2002, le duo se mérite un prix Étoiles Galaxie, remis par le réseau de musique continue de Radio-Canada, à l'occasion du Coup de coeur francophone 2002. Polly-Esther renouvelle les accents folk-rock de ses débuts, flirtant par exemple avec les musiques dites actuelles, pour "Last Call". Pendant ce temps, une autre pièce de l'album, "On n'oublie rien" bénéficie de l'apport d'un premier vidéoclip.

Le groupe est constitué de:

  • Rachel Duperreault: violon, voix, choeurs, sitar
  • Anique Granger: guitares, choeurs, mandoline

Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

  • Charles Dumont: batterie, percussion, bombarde (1995-2000)
  • Alain Leblanc: basse (1995-2000)

Pour consulter les textes de chansons de ce groupe.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica