Mononc' Serge

  Mononc' Serge

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Serge Robert 
Aussi connu sous Mononc' Serge  
Naissance 1971   
Carrière professionnelle Depuis 1992   

Avant d'être le redoutable éditorialiste qui passe un papier (sablé) aux figures établies du showbusiness, Serge Robert est avant tout un musicien porté sur la rigolade et les plaisirs de la vie. Adolescent, il fait partie d'un groupe heavy metal nommé Anticosti puis il fonde Métropole Rock'n Roll où il teste ses premières compositions. Devant les maigres résultats obtenus, il se résout à passer une petite annonce offrant ses services comme musicien rock.

À l'automne 1991, il reçoit un appel d'André Fortin et rejoint Les Colocs peu après. Bassiste du groupe, il s'en fait aussi le boute-en-train et dès leur premier album les convainc de cette évidence: "Je chante comme une casserole". Grand adepte de mononc' Plume Latraverse, il suit les traces de ce dernier sur le sentier de la dérision. Entre tournées et répétitions, Serge et l'harmoniciste des Colocs, Patrick Esposito di Napoli forment avec le guitariste Yves Desrosiers un groupe alternatif qui se consacre surtout aux reprises des classiques de la chanson française: Vian, Brassens, Bobby Lapointe, Gainsbourg, Dutronc et compagnie, sous le nom de Quart de Rouge.

Lorsque Patrick décède en 1994, Serge et Yves se produisent un certain temps sous le nom des Blaireaux, ajoutant parfois un refrain de Iron Maiden ou d'Oscar Thiffault. Séparatiste dans l'âme, Serge quitte les Colocs suite au spectacle donné à l'occasion du lancement du deuxième album du groupe, le soir du référendum de 1995.

Parallèlement aux joyeux rassemblements hebdomadaires des Blaireaux au Barouf qui s'étalent sur plusieurs mois, au cours de la saison '95-'96, Mononc' Serge entreprend une collaboration régulière sous forme de caricature chantée, dans le cadre de l'émission matinale Les Pyjamas à CIBL. Ces chansons deviennent d'ailleurs la matière première de son premier album "Mononc' Serge chante 97" qui paraît cet automne-là.

Avec la complicité de Desrosiers et du batteur des Frères à Ch'val, François Lalonde, il entreprend une tournée qui le fait apprécier des plus iconoclastes à la grandeur du Québec. Inspiré par les grands thèmes politiques autant que par le quotidien, il ne manque pas de sujets à chansons et présente un deuxième album "Mourir pour le Canada" quelques mois seulement après son premier essai. Musicalement, ses sources sont on ne peut plus variées et donnent le relief désiré aux propos du joyeux pamphlétaire.

Tout en parcourant les auditoriums des établissements scolaires et les salles de spectacle aux quatre coins du Québec, il concocte de nouvelles fléchettes qui réjouissent ses fans tout en étant considérées proprement indigestes par ses victimes non-consentantes. La liste de ces dernières s'allonge encore avec la parution de "13 tounes trash" à l'été 2000 puis "Mon voyage au Canada" en septembre 2001.

Mais la verve du chanteur est à son plus fort sur scène et il s'associe au groupe métal Anonymus pour une nouvelle tournée et un album "L'Académie du massacre" qui sera le fruit de cette collaboration.

On peut visiter le site officiel de Mononc' Serge.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica