Liette
Remon

 Liette Remon

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Liette Remon 
Aussi connue sous --  
Naissance 1962   
Carrière professionnelle Depuis 1995   

Née dans un milieu où la musique occupe une place de choix lors des fêtes et autres rassemblements de famille, à Petit-Pabos en Gaspésie, Liette s'illustre à son tour dans le prolongement de l'esprit de violon des Remon, tout particulièrement sur les traces de son père Réginald. Dépositaire d'une riche tradition familiale, la jeune musicienne ne tarde pas à s'immiscer dans le circuit folk de la capitale québécoise, dès son arrivée à Québec au milieu des années 90.

Elle se joint d'abord au groupe Joséphine, qui se consacre surtout au répertoire cajun, puis devient membre de la formation Trillium, en 1995. Tout en perfectionnant son coup d'archet, Liette accompagne Monique Jutras et se produit en duo avec Élise Guay, toutes musiciennes impliquées dans la recherche et la diffusion du répertoire traditionnel québécois et international. Dès 1997, on la retrouve au sein de l'Ensemble Stadaconé qui publie son premier album "L'Aventure... en musique" à l'occasion de la première édition des Fêtes de la Nouvelle-France. La même année, avec la complicité de sa soeur Lina, Liette propose un premier enregistrement en solo consacré au répertoire familial intitulé "Un p'tit air de famille" où l'on découvre plusieurs pièces musicales apprises de son père, son grand-père et ses oncles gaspésiens.

Tout en continuant de se produire avec l'Ensemble Stadaconé, la violoniste rejoint le groupe Strada, réputé pour ses interprétations du répertoire européen, notamment des noëls du Moyen-Âge et de la Renaissance. L'aventure médiévale est également à l'origine de la métamorphose de Stadaconé qui donne momentanément naissance à l'Ensemble Mémoria, au moment où le Musée de la civilisation, sis à Québec, présente son exposition vedette Gratia Dei, au cours de l'année 2003. Un nouvel album "Les chemins du Moyen Âge" témoigne de cet épisode haut en couleur.

Parcourant les chemins du Québec, du Canada et de plusieurs pays d'Europe avec ces deux ensembles et quelques autres groupes musicaux ponctuels, tels Los Travadores ou René Lussier, l'artiste n'en continue pas moins de chérir et d'assumer son héritage familial. Toujours en collaboration avec Lina Remon, recherchiste et archiviste érudite, Liette poursuit sa réappropriation de ce répertoire dont le second volet se concrétise à l'été 2004 sous la forme du CD/DVD "Comté de Gaspé Sud". Elles y rendent hommage à trois personnages qui ont marqué leurs jeunes années gaspésiennes: les violoneux Léo Cyr, Ramel Castilloux et bien sûr Réginald Remon. Aux mélodies instrumentales s'ajoutent cette fois quelques chansons recueillies dans la région au début du XXe siècle par Marius Barbeau et, en grande primeur, un titre inédit de Madame Bolduc que la célèbre auteure-compositrice n'avait pas eu l'occasion de graver de son vivant: "On déménage".

Outre son implication avec les groupes déjà mentionnés, Liette travaille aussi avec le cirque Luna Caballera et elle promène depuis peu son premier spectacle solo: Les voyages de Belva.

On peut visiter le site officiel de Liette Remon.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica