David
Jalbert

 David Jalbert

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable David Jalbert 
Aussi connu sous --  
Naissance 1980   
Carrière professionnelle Depuis 2004   

David Jalbert aime écrire des chansons et il se plait à les partager avec le public. Ça s'entend. C'est après avoir connu l'excitation de la scène au sein d'un groupe au cours des années 90, puis s'être concentré sur ses études que le jeune homme décide de reprendre l'écriture et de revenir tenter sa chance comme auteur-compositeur.

Premiers spectacles dans le circuit scolaires et celui des Maisons des jeunes. S'en suivent quelques premières parties pour Andrée Watters, Marilou, Marc Dupré, Michel Pagliaro. En 2006, alors qu'il se produit au Lion d'Or, il est remarqué par Alain Dupuis, producteur de Stefie Shock. En collaboration avec Yves Marchand, ex-membre de Zébulon, le trio confie la réalisation d'un premier album à Mathieu Dandurand. On propose "Des histoires" au public, en avril 2008: des "Souvenirs d'enfance", où "Les fantômes" côtoient "Deux coquerelles" ou un "Shérif du village".

Boulimique de la composition, David et ses acolytes récidivent à peine deux ans plus tard avec "Le journal", à nouveau sur étiquette Jupiter. Toujours aux confins des univers pop, country et parfois tropical (chanson "Voyage" qui est choisie comme premier extrait radio), on y trouve quatorze nouvelles chroniques de la vie quotidienne ou issues de l'imaginaire. La présentation des deux albums et de leurs livrets affiche d'ailleurs une esthétique élaborée, évoquant les précieux documents que l'on conserve jalousement et qu'on ne montre qu'aux "Vrais chums".

Une tournée plus loin, dont une première montréalaise à guichet fermé, et avec des ventes cumulées de 50 000 albums pour ses deux premiers recueils, le voici qui retourne en studio. "Y'a pas de bon silence", le titre de ce nouvel opus, traduit bien l'urgence de mettre en musique ses plus récentes réflexions. Il y cause de situations concrètes ("Jour de paye", "Les embûches", "Né du bon côté") autant que de problèmes plus métaphysiques: "Si Dieu", "Ma mère disait", "Des victimes du temps". Nouvelle réponse positive de son public qu'il retrouve en tournée.

Sur la route depuis une dizaine d'années, David Jalbert maintient le rythme et propose chaque deux ans une nouvelle cuvée de chansons. À l'automne 2014, c'est au tour "De l'amour propre" de donner lieu à une douzaine d'interrogations / commentaires sur des préoccupations qui sont le lot de nos contemporains. Dotées de musiques un peu plus rock, qui rappellent parfois Vilain Pingouin, les chansons coréalisées avec Éloi Painchaud vont de la simple observation de nos "Petits gladiateurs de la glace" à la nécessité de croire à "Nos belles années", malgré les constats pas toujours évidents des derniers "Deux mille ans". On peut maintenant affirmer qu'il y a une 'manière Jalbert' bien reconnaissable.

On peut visiter le site officiel de David Jalbert.

Link: cartier love bracelet| Giuseppe Zanotti Outlet|http://www.shoesonlinebuy.com| www.portside.cccheap prom dressescheap prom dressescheap wedding dressesprom girl dressescheap wedding dressescheap prom dresses